• Vers un cahier de vie numérique?

    Sur le web, de nombreux échanges autour du cahier de vie numérique. Pour ou contre, partisans et détracteurs... Jusqu'à la lecture de ces échanges, je ne m'étais jamais posé la question et ma 1ère réaction a été "contre". Comme si le terme "numérique" effaçait à la fois le mot "CAHIER" et "VIE"... 

     Et pourtant... je fais ce blog pour garder trace et en suivant ses connexions, je le trouve vivant parce qu'il a des lecteurs...

    La question essentielle à se poser est : « pourquoi mettre en place un cahier de vie ? »

     Le Cahier de Vie pour rendre compte aux parents…

    Certains commentaires sur le net donnent l’impression que le cahier de vie numérique est destiné aux parents avec parfois l’impression de devoir leur rendre compte de ce qui se passe en classe. Comme si l’enseignant avait besoin de se justifier.

    Que dit le programme de 2015?

    « Dès l’accueil de l’enfant à l’école, un dialogue régulier et constructif s’établit entre enseignants et parents : il exige de la confiance et une information réciproques. Pour cela, l’équipe enseignante définit des modalités de relations avec les parents…en portant attention à la diversité des familles. Ces relations permettent aux parents de comprendre le fonctionnement et les spécificités de l’école maternelle… » (p1)

    • Dialogue et réciprocité
    • Equipe enseignante
    • Diversité des familles

    Le programme dit bien qu’il faut expliquer l’école aux parents. Pourquoi pas sous la forme d’un cahier de vie numérique ? Dans ce cas, il me semble qu’il est particulièrement justifié s’il est le résultat d’un travail d’équipe même si une initiative individuelle peut aider les collègues à se saisir l’année suivante d’un nouvel outil.

    Dans ce cas là, le cahier de vie numérique n’est-il pas l’équivalent d’un blog ?

    D’autres collègues font une distinction entre classeur d’activités et cahier numérique. Le cahier numérique permet de collecter des photos de l’enfant en situation de manipulation ou de jeu. Il complète le cahier ou classeur d’activités. Il reste individuel et rend compte des activités de l'enfant à l'école.

    Le blog communique sur la vie de la classe. Il est collectif et informatif.

    Cette question est pour moi essentielle : ce cahier qui parle de l’école, est-il collectif ou individuel ? A vous de choisir. Pour ma part, devant la multiplicité des cahiers, classeurs, carnets… à renseigner, photos à imprimer en couleurs, en noir et blanc… j’ai fait le choix de faire un cahier de vie de classe unique, collectif, qui circule chaque soir dans une nouvelle famille (chaque enfant l’a au moins une fois par période).

     

    Le Cahier de Vie pour familiariser l’enfant à l’écrit 

    Il est aussi bien défendu sur le net par les collègues qui mettent en avant le plaisir qu’a l’enfant de feuilleter ce cahier, de le remplir à la maison puis de le montrer en classe. Sous forme de cahier, il est plus accessible dans la classe et il pourra être conservé à la maison pour être regardé dans plusieurs années. Il est un témoignage d’une tranche de vie de l’enfant.

    Une collègue de GS le place aussi comme un outil d’apprentissage : « apprendre à remplir un cahier », sans sauter de pages, avec soin… Et pourquoi pas en y intégrant les premiers essais d’écriture de l’enfant.

    Que dit le programme de 2015?

    Sauf erreur de ma part, le terme « cahier de vie » n’est jamais cité dans le programme 2015. Mais on peut lire :

    « Découvrir la fonction de l’écrit : l’écrit en réception donne l’accès à la parole de quelqu’un et en production il permet de s’adresser à quelqu’un qui est absent ou de garder pour soi une trace de ce qui pourrait être oublié. » (p7)

    Il y a quelques années, le Cahier de Vie avait 2 fonctions :

    • Assurer le lien école-famille
    • Etre utilisé comme un outil de langage, permettant aux plus jeunes d’avoir un support pour parler de l’école à la maison et à l’école de parler de la maison. C’était un support pour travailler le passage du langage « en situation » au « langage d’évocation ». Encore fallait-il prendre le temps de travailler avec les enfants sur cet outil (aussi bien à l’école qu’à la maison !)

    Le Cahier de Vie comme outil pour travailler le langage me paraît toujours être intéressant. Pourquoi ne pas y réfléchir en se référant au développement de l’enfant ?

    • En TPS-PS, donner à l’enfant des situations à voir issues de son vécu quotidien pour qu’il puisse parler de lui et de ce qu’il fait à l’école : photos en situation, comptines….
    • Petit à petit, au cours de la MS, l’aider à comprendre la fonction de l’écrit pour garder une trace : le maître écrit devant les élèves et explique ce qu’il fait, puis dictée à l’adulte des évènements de l’école, couverture des albums lus…
    • Au cours de la GS, laisser la place aux premières productions autonomes d’écrits, aux dessins qui racontent un évènement.

    J’imaginerais même un cahier qui suivrait l’enfant sur ces 3 ou 4 années de maternelle. Un tiers de "cahier" à remplir par an, moins de pression pour l’enseignant car il faut aussi se poser la question du « encore plus » qui transforme l’enseignant en reporter à temps plein, toujours en train de prendre une photo au détriment de sa présence en classe…

    Est-ce que la question du numérique/classique n’est plus alors qu’une question de forme ?

    L’écrit a une double fonction : communiquer à quelqu’un qui n’est pas présent et garder une trace. Cette double fonction existe aujourd’hui aussi bien sous la forme numérique que papier et nous sommes tous en train de « jongler » d’une forme à l’autre.

    Encore une fois, il n’y a pas une seule solution. C’est la richesse et la difficulté de notre métier d’enseignant qui nous conduit à devoir faire des choix pédagogiques sans hésiter à faire évoluer ces choix, mais en prenant son temps…


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Sigwied
    Lundi 25 Juin à 21:26

    Bonjour, 

    Merci pour toutes ces réflexions qui nourrissent la mienne ! 

    J’aime les articles que j’ai lus , bravo! 

      • Lundi 2 Juillet à 10:05

        Merci Sigwied, cela me fait plaisir! J'ai aussi beaucoup aimé ce que vous avez publié sur FB, l'exposition de vos PS sur les ronds!

        Bon courage pour cette dernière semaine! Pour ma part, je viens d'obtenir ma mutation pour le département du Rhône et suis en attente de ma nomination! Croisons les doigts pour un poste en maternelle!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :